Cudillero

Sans doute une des plus belles villes du littoral des Asturies. Avec sa topographie singulière, Cudillero a su conserver son essence et son charme d’antan.

Selon la légende, Cudillero, naquît d’une colonie Viking, un peuple à part, avec leur propre langage le « pixueto ».

Panorámica Cudillero

Les maisons sont littéralement accrochées à la colline, formant un amphithéâtre coloré, digne d’une carte postale. Il ne faut pas manquer les trois parcours bien établis: les parcours « Chemin de l’espoir », « En flânant au quartier des pêcheurs » et « La Ronde des vigiles » qui capturent parfaitement l’essence de la ville, et permettent de profiter des merveilleux points de vue que vous rencontrerez sur votre chemin.

On ne peut quitter la ville sans avoir goûté le cidre local ou encore dégusté des poissons fraîchement pêchés à la « plaza de la Marina » le devant de la scène de l’amphithéâtre de Cudillero. Vous ne la quitterez pas indifférents.

Cudillero vistas

Nous conseillons un arrêt au quai de l’Est (ancien quai) qui vous emmènerez ensuite jusqu’à la pointe de Rebollera. A son point culminant, se dresse le phare de Cudillero, accessible à travers un court chemin.

Les jours ouvrables, entre 15:00h et 19:00h vous pourrez observer des petits bateaux de pêche rentrer au port, dont nombreux pratiquent encore une pêche artisanale du merlu de « pincho » à la ligne.

Le plus pratique est d’arriver à Cudillero par le nouveau port et utiliser le parking gratuit sur place. Il faut absolument éviter de traverser le quartier historique en voiture, quelle que soit la saison et surtout en été.